« Retour

Nouvelle étude de l'ATE sur la mobilité scolaire en Suisse et l’impact du Pédibus

Téléchargez l’étude ici :

Version française

Version allemande

Version italienne

Version anglaise

(La version complète de l'étude est disponible seulement en français et en allemand.)


Sur la base d'un sondage représentatif, l'ATE Association transports et environnement a réalisé une étude relative au comportement en matière de mobilité des enfants sur le chemin de l'école ainsi que sur l'impact de la campagne Pédibus. D'après les résultats, les parents amènent de plus en plus souvent leurs enfants âgés de 6 à 9 ans à l'école en voiture. La campagne Pédibus de l'ATE se révèle être un instrument efficace pour lutter contre cette tendance. 

Les enfants âgés de 6 à 9 ans profitent de plus en plus souvent des parents-taxis pour aller à l'école. Ce phénomène est particulièrement répandu en Romandie et au Tessin. Alors qu'en Suisse allemande, 11 % des enfants sont accompagnés en voiture au moins une fois par semaine, en Romandie et au Tessin ce chiffre atteint respectivement 50 % et 63 %. Entre 2005 et 2015, la part des écolières et écoliers amenés à l'école en voiture a augmenté de 40 % dans toutes les régions linguistiques de Suisse, selon les données des microrecensements. 

En Suisse allemande, le trajet scolaire est ressenti comme étant plus sûr qu'en Suisse romande ou italienne, où les enfants empruntent plus souvent des itinéraires où la vitesse des véhicules est limitée à 50 km/h ou plus. En Suisse, un tiers des parents estime que les chemins scolaires sont dangereux voire même très dangereux, une proportion qui atteint les 50% au Tessin et en Romandie. 

 

Grand succès du Pédibus en Suisse romande

Le Pédibus est un système d’accompagnement qui permet d’amener des enfants entre 4 et 8 ans à l’école sous la surveillance d’un adulte. A la différence d’un bus scolaire, ce sont les parents participants qui déterminent les arrêts, les horaires de passage et l’itinéraire. Ce sont également eux qui le conduisent à tour de rôle. Il est développé en Suisse romande depuis 15 ans par l’ATE, où il bénéficie d'une forte notoriété (96%) et d'un très haut taux de satisfaction (96%) notamment en raison de ses bienfaits pour la sécurité, la santé, l'environnement et les liens sociaux. La diminution de la mobilité active généralisée et le sentiment d’insécurité, qui renforce la mobilité motorisée, confirment la pertinence de la campagne Pédibus pas seulement en Suisse romande et au Tessin mais également dans toute la Suisse. 

 

Le Pédibus améliore le comportement en matière de mobilité durablement

La connaissance du Pédibus a incité la moitié des familles interrogées (46%) à modifier leurs comportements de mobilité. Selon les parents interrogés, les enfants apprennent à se comporter de manière adéquate dans la circulation. 70 % d’entre eux estiment que le Pédibus augmente la sécurité sur le chemin de l'école. Il représente donc une véritable alternative au parent-taxi. Mais l’impact positif du Pédibus ne se limite pas qu’au changement de comportements des familles ni au nombre des lignes Pédibus officielles. Comme le souligne Lisa Mazzone, Conseillère nationale et Vice-présidente de l’ATE Suisse, « l’ATE sensibilise les autorités à la prise en compte des besoins des plus jeunes dans l’espace public. C’est dans cette dynamique que s’inscrit la campagne Pédibus en Suisse ».

 

Les piliers qui permettent d’améliorer durablement la sécurité des enfants sur le chemin de l'école :

  • Développement du Pédibus pour diminuer le nombre des parents taxis et agir positivement sur la mobilité active des enfants. 
  • Amélioration de l’infrastructure par les communes et cantons pour adapter les chemins scolaires aux besoins des enfants. Par exemple, l'aménagement de zones 20 et 30 tout autour de l'école devrait être une évidence. 
  • Sensibilisation des enfants, des parents et des enseignants aux enjeux de la mobilité scolaire et aux bienfaits de la mobilité douce. La Police par l’éducation routière, tout comme le Pédibus par la pratique, jouent un rôle central dans cette démarche. 
  • Participation active des pouvoirs publics - communes, les cantons et Confédération – qui sont appelés à soutenir les initiatives en faveur de la mobilité scolaire, notamment le Pédibus, les Plans de mobilité scolaire, « Walk to school », et la Journée internationale à pied à l’école.

Coordination Pédibus ATE

Rodrigo Luruena

Tél.: +41 (0)22 734 70 44

E-mail: coordination.pedibus@ate.ch